Lambertmbela's Blog

Just another WordPress.com weblog

OMC: Régulateur du commerce international ou alors arme secrète des pays dits riches?

OMC

Il a été rapporté par l’AFP le 14 septembre 2009, que la Chine avait déposé une plainte officielle contre les Etats-Unis auprès de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Pékin jugeant ″abusive″ l’imposition par Washington de droits de douane supplémentaires sur ses importations de pneus chinois.

Comme l’expliquait un communiqué de Pékin, le président américain Barack Obama aurait signé un décret imposant des droits de douane supplémentaires sur toutes les importations de pneus pour véhicules de tourisme et véhicules légers en provenance de Chine pour une période de trois ans afin de préserver les entreprises américaines. Ces droits s’élèveraient à 35% la première année, 30% la deuxième et 25% la troisième.

La chine considère donc que ces nouvelles mesures américaines constituent des “pratiques abusives” qui vont “contre les règles” du commerce international.

Ce qui du coup m’amène à me poser la question suivante: ne sont ils pas ces mêmes américains qui prônant le libre échange et le commerce international, encouragent la chute des barrières douanières notamment dans les pays dits en voie de développement afin de faciliter l’intégration de ces derniers dans les échanges mondiaux?

Bon, ils me diront, faites ce que je vous demande de faire et non ce que je fais! Bon, no comment…

Sans surprise, du moins de ma part, Dame OMC, comme d’habitude, dans un communiqué, a reconnu que la crise économique actuelle et surtout la menace grandissante du chômage dans les pays développés, maintenaient très présente la tentation protectionniste. Appelant donc les pays du G20 à “rester vigilants” face à cette menace qui risque de ralentir la reprise économique. Puis le bla bla habituel énonçant les règles de l’OMC, pour finir avec la fameuse formule des consultations entre les deux parties qui, si elles échouent au bout de 60 jours, conduiront l’organe de règlement des différends de l’OMC à constituer un groupe spécial chargé de statuer.
Et bien sûr, comme de coutume, le dit groupe spécial produira un autre rapport détaillant les sanctions contre les Etats-Unis; lesquelles sanctions seront (et on commence à s’y habituer) balayées du revers de la main par la puissance “soucieuse” du développement des pays pauvres.  “Soucieuse”, du moins à en croire son nouveau président, Obama.

Quelqu’un pourrait –il me dire ce que sont devenues les sanctions de l’OMC contre les subventions européennes et américaines de leurs cotonculteurs? Ou encore de l’affaire des droits de douane européens abusifs sur le textile chinois ?

C’est à se demander si l’OMC n’est pas là  pour imposer ses règles de mondialisation et de libre échange (baisse et annulation des droits de douanes) dans les pays pauvres, afin de favoriser l’écoulement des produits du Nord vers le Sud ; et surtout pas l’inverse!

Alors, OMC, régulateur du commerce international ou arme secrète des pays dits riches?

A vous de juger!

Advertisements

September 19, 2009 - Posted by | Articles In French, International Trade | , , , , ,

3 Comments »

  1. Ainsi se gèrent les affaires du monde, serait-on tenter de dire ! Les principes s’appliquent aux pays de la périphérie, on s’en accommode au gré des circonstances et des intérêts du moment au centre. Comme les choses sont bien faites ! Remarquez ! Si les plus pauvres n’en faisaient qu’à leurs têtes, à quelle anarchie aurait-on du faire face ! Les plus riches peuvent se permettre quelques écarts puisqu’ils en ont les moyens. Les moins puissants, au lieu de se fondre en jérémiades, devraient, à mon sens, trouver des stratégies efficaces de progrès économique et social et les implémenter. Ils pourraient enfin se jouer des règles qui régissent le commerce international.

    Cérébrissime sur le vif…

    Comment by Cérébrissime | September 23, 2009 | Reply

  2. Si Einstein voyait dans la science l’affinement de la pensée quotidienne, on peut se demander à la suite de certains confrères si l’économie n’est pas d’abord politique.

    Nous ne pouvons manquer de constater un relativisme spectaculaire dans les dogmes qui soutiennent les politiques de libéralisme. En opposition à la main invisible des modèles d’écoles se substitue la main visible du despote « malveillant », stratège commercial tourné vers son intérêt propre. Il s’agit donc d’une maximisation de la fonction de bien être du despote et non des agents économiques représentatif du marché. Renforcé par cette forme de néocolonialisme intellectuelle et idéologique le système inégalitaire se poursuit sous un rapport de forces biaisé d’avance. On peut observer la caravane passé si ce sont véritablement les « chiens » qui aboient.

    Comment by Motch Martial | September 24, 2009 | Reply

  3. OMC est une…organi… bourourou de la mondialisation.Il faut favaurisé les pays pauvre et les permètre d’éxerces leurs politiques du commerce éxterieure .

    Comment by kellil benyoucef | July 27, 2011 | Reply


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: